Canada

Nos 10 plus belles escapades au Québec

Dès que la météo le permet et que nous avons la possibilité de louer une voiture, nous en profitons pour visiter les alentours, afin d’y faire toutes sortes d’activités, comme des randonnées ou du vélo, mais surtout pour profiter de la nature.

Nous vous proposons, dans cet article, une présentation de nos plus belles escapades au Québec!

La ville de Québec

Ballade sur la terrasse Dufferin

La ville de Québec est la capitale nationale du… Québec! Elle est située sur le fleuve Saint-Laurent et a été fondée en 1608. Son nom algonquin, Kébec, signifie « là où le fleuve se rétrécit », car le fleuve Saint-Laurent se rétrécit entre les villes de Québec et de Lévis, qui est sur la rive opposée. Québec est une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord. Le Vieux-Québec, qui est le cœur historique de la ville de Québec, a été déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO.

C’est très agréable de se promener à Québec, surtout dans le Vieux-Québec. La ville est très fréquentée par les touristes qui aiment se prendre en photo devant le Château Frontenac, qui est le plus célèbre hôtel de la ville. Celui-ci se trouve sur la terrasse Dufferin, qui est une promenade en bois de 671 mètres de long. Vous pourrez apprécier de regarder le fleuve Saint-Laurent tout le long de cette promenade.

Si vous continuez plus loin votre ballade, vous pourrez apercevoir les plaines d’Abraham, qui constituent le parc des Champs-de-Bataille. C’est un grand parc urbain où se déroulent les plus grands rassemblements culturels de Québec, dont le Festival d’été de Québec, un des plus importants événements musicaux du pays.

Si vous êtes à Québec, n’hésitez pas à visiter le parc de la Chute-Montmorency qui est situé à quelques minutes de la ville. La Chute-Montmorency est haute de 83m! C’est plus haut que les chutes du Niagara. Vous pouvez atteindre le pont suspendu par une promenade qui longe la falaise, magnifique vue garanti! Puis rejoindre le pied de la chute par un escalier panoramique de 487 marches! Pour les amateurs de sensations fortes, le site propose trois parcours de via ferrata ainsi qu’une tyrolienne de 300 mètres. L’expérience est vraiment chouette.

Profitez également de faire un petit tour sur l’île d’Orléans, c’est l’occasion de faire des découvertes culinaires!

Parcs Canada et Sépaq

Parcs Canada est une agence gouvernementale canadienne qui a notamment pour mission de protéger, de conserver les parcs nationaux et d’assurer la santé et l’intégralité des écosystèmes. L’entrée dans ces parcs est payante et vous devez avoir un laissez-passer. Dans ces parcs vous pouvez randonner, mais aussi y dormir, que ce soit en tente, en chalet, en yourte, etc. Les parcs sont vraiment magnifiques, mais il faut prévoir de réserver à l’avance votre escapade de plusieurs jours, car les places pour y dormir sont vite prises, surtout lors d’un week-end prolongé!

La mission de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) est de mettre en valeur les territoires, les parcs nationaux du Québec, ainsi que les réserves fauniques pour connecter les gens à la nature. La Sépaq offre une multitude d’activités en plein air et de services d’hébergement, invitant les amoureux de la nature à vivre des expériences diversifiées et extraordinaires!

Le parc national de la Mauricie

Sentier du lac du Pimbina

Le parc national de la Mauricie est un parc national du Canada de 536 km² et qui se trouve dans la région de la Mauricie au Québec. C’est dans ce parc que nous avons randonné pour la première fois! C’était vers la fin mai et il y avait une invasion de moustiques, ce qui n’était pas forcément agréable. Mais cela ne nous a pas empêché de profiter de cette belle nature. Nous avons emprunté le sentier du lac du Pimbina pour une petite randonnée de 13,1 km.

Malgré les moustiques très envahissants, nous avons passé une très belle journée ensoleillée. Cela nous a fait un bien fou de marcher avec nos sacs à dos!

Le parc national du Mont-Tremblant

Le lac Supérieur

Notre deuxième escapade fut dans le sublime parc national du Mont-Tremblant. Celui-ci se situe dans la région des Laurentides. Il est le plus vaste et le plus ancien parc du réseau Sépaq. Le parc compte 6 rivières et 400 lacs et ruisseaux! Vous pouvez apprécier la nature époustouflante de ce parc toute l’année.

Ce parc nous offre un magnifique panorama des lacs Monroe et Supérieur. À travers la balade, nous pouvons contempler la rivière du diable. Nous avons même pu apercevoir des biches!

Il n’y a pas un fort dénivelé pour cette randonnée, mais nous avons quand même passé un moment agréable dans la nature.

Le parc national du Fjord-du-Saguenay

Ballade à Tadoussac

Le parc national du Fjord-du-Saguenay, qui comprend entre autres les falaises du fjord du Saguenay, est situé le long des rives du fjord. Il couvre les régions de Saguenay–Lac-Saint-Jean, Charlevoix et Côte-Nord. Il se divise en trois secteurs : la Baie-Éternité, la Baie-Sainte-Marguerite et la Baie-de-Tadoussac.

Nous avons campé à Sacré Coeur et pour la première fois, dans une tente oTENTik! Il s’agit tout simplement d’une tente qui est équipée de lits, d’un frigidaire et de tous les ustensiles de cuisine. La tente peut accueillir jusqu’à 6 personnes. C’est un mélange entre une tente et un chalet rustique. Nous avons apprécié l’expérience mais nous préférons notre tente classique!

Au sein de ce camping, nous avons fait une très jolie promenade qui nous a mené vers une inoubliable observation d’un groupe de bélugas! Le spectacle était vraiment impressionnant à voir. Par chance, un agent du parc était sur place et nous avait donné quelques informations sur cette espèce menacée.

Le camping était situé à quelques kilomètres de la ville de Tadoussac : réputée notamment pour l’observation des baleines. Nous avons donc décidé de visiter la ville. Malheureusement, le beau temps n’était pas au rendez-vous mais nous avons pu faire une belle balade où nous avons aperçu un phoque!

Même si le soleil n’était pas trop présent, le paysage reste très joli et nous avons passé de très bons moments et fait de jolies ballades.

Le parc national du Bic

Un aperçu du parc national du Bic

Nous avons passé un court week-end au parc national du Bic, qui est situé à environ 15 km à l’Ouest de la ville de Rimouski, au Québec.

Le parc abrite une faune variée : mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons.

Même si nous avons eu un temps assez gris, les paysages qui se dessinaient au fur et à mesure autour de nous, étaient très jolis! Nous en avons même profité pour faire du kayak, où nous avons pu observer un phoque, sur un rocher, qui faisait sécher sa fourrure.

Le Mont Sutton

Un jour d’automne au Mont-Sutton

À la saison des couleurs, nous sommes allés au Mont Sutton, qui se trouve dans la région des Cantons-de-l’Est, à environ 1h40 de Montréal et à moins de 10 kilomètres au nord de la frontière Canado-Américaine.

Nous avons fait une très belle randonnée, qui au fil de nos pas, nous émerveillait par sa beauté. La forêt se transforme en une multitude de couleurs flamboyantes! En hiver, vous profiterez du Mont Sutton pour dévaler les pistes de ski!

Le Mont-Orford

Randonnée raquette
Raquette dans un sentier du Mont-Orford

Nous avons parcouru le Mont-Orford, en hiver et sur des fatbikes (vélo à pneus surdimensionnés), le temps d’une ballade de quelques heures.
La neige nous fait découvrir un paysage totalement différent de l’été!

C’est agréable de découvrir le pays autrement qu’à pieds! Pour nous, dès que nous sommes dans la nature, nous oublions tout! On se laisse transporter et guider par la nature que nous affectionnons tout particulièrement. Nous avons même eu la chance d’apercevoir une biche, qui était très proche de nous.

En été, il est très agréable de randonner dans ce parc, qui offre de nombreux points de vue spectaculaires.

L’hiver venu, le parc devient un incontournable des adeptes de ski de fond et de raquette.

Le parc national de la Jacques-Cartier

La vallée glaciaire de la Jacques-Cartier

Le parc se situe à seulement 30 minutes de la ville de Québec. Il offre un vaste plateau montagneux entaillé de vallées profondes. La vallée de la Jacques-Cartier est une vallée glaciaire.

Sur les hauts plateaux de cette vallée, domine une immense forêt de conifères avec une rivière. Nous y sommes allés au mois de mai, les feuilles des arbres le long de la vallée n’avaient pas encore repoussés. Quand on vous dit que l’hiver peut être long!

Le parc national d’Aiguebelle

Magnifique point de vue lors d’une ballade

Pour nous, c’est actuellement le plus beau parc du Québec! Le parc national d’Aiguebelle se situe dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue à plus de 7h de route de Montréal! Oui, nous avons pas mal roulé pour y parvenir mais cela nous a permis de découvrir une merveille de la nature.

Pour la première fois, nous avons dormi dans un chalet rustique : pas d’eau, pas d’électricité et toilettes sèches extérieures. Il y avait seulement un lit, un poêle pour le feu (indispensable en hiver) et un réchaud pour faire à manger.

Notre chalet rustique pour le week-end

Le chalet est à plusieurs kilomètres du centre d’accueil du parc. Nous étions seuls dans la nature, face à un lac magnifique. L’expérience fut totalement réussie! Quel plaisir de faire du feu pour cuire nos aliments et manger dehors face au lac!

Nous avons fait de nombreuses ballades et randonnées, toutes les unes plus belles que les autres. C’est impressionnant de franchir un pont suspendu haut de 22 mètres, qui offre une traversée d’un lac de faille.

Comme nous avions un kayak avec notre chalet, nous en avons profité pour y parcourir le lac, juste avant qu’un orage n’éclate!

Ballade en kayak sur le lac

Nous avons passé un agréable et inoubliable week-end dans ce parc! Nous avons apprécié de nous retrouver dans cette nature qui nous avait tant manqué! Il n’y a pas de mots pour décrire le bien-être que cela nous avait procuré.

La route était longue pour venir jusqu’à ce parc, mais c’était un vrai petit coin de paradis. C’est vraiment un parc à découvrir!

Le parc régional de la forêt Ouareau

Moment détente dans le camping

Nous avons encore eu l’occasion de nous ressourcer dans la nature, mais cette fois-ci à seulement 1h30 de Montréal.

Le Parc régional de la Forêt Ouareau, offre un territoire de 150km2 pour les amateurs de randonnées et de plein air.

Nous avons dormi dans une cabane dans les arbres (sur pilotis)! Il y avait le strict minimum, mais confortable, pour dormir. Il y avait également un espace commun, où notamment, nous pouvions conserver notre nourriture et y faire à manger.

Notre cabane sur pilotis

L’endroit est très calme et relaxant!

Il suffit de traverser un pont, et nous pouvons partir à la découverte de la forêt Ouareau à travers de sublimes randonnées. Nous avons pu assister à un magnifique coucher de soleil qui offrait un panorama sur la région!

À titre d’information, nous n’avons pas classé ces destinations selon notre ordre de préférence, mais par la période à laquelle nous y sommes allés!

Il est bon de savoir que de plus en plus de parcs offrent la possibilité aux personnes de venir avec leurs chiens! Bien sûr, il faut respecter les consignes : le chien doit être tenu en laisse et le propriétaire doit ramasser les excréments. C’est encore un projet pilote, mais je trouve l’idée bonne! Pour plus de renseignements à ce sujet, vous pouvez consulter le site de la Sépaq.

14 mars 2019
Photo de Maud
À propos de l'auteur : Maud

« Liberté, nature et dépassement de soi, sont les maîtres mots qui me définissent. À travers nos voyages, la citation "Il faut vivre ses rêves et non rêver sa vie" prend alors tout son sens. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi

L’Ouest Canadien : un séjour dans les Rocheuses!

Nous avons eu l'opportunité d'aller dans les Rocheuses, dans la province de l'Alberta, à l'Ouest du Canada, pendant 10 jours. Pour des raisons de...

Tu parles-tu québécois?

Avant toute chose, il est important de savoir que cet article n'est en aucun cas une moquerie ou une attaque envers les québécois. J'aime le...