Canada

La résidence permanente au Canada

La vie à Montréal nous a rapidement séduit, que ce soit par la facilité de trouver un travail (en tout cas pour nous et dans notre secteur d’activité), la mentalité positive des gens, la beauté des lieux, le dynamisme et la diversité de la ville. On se sent très vite à l’aise malgré que ce soit une grande ville! C’est notamment pour ces raisons que nous avons décidé d’entreprendre une demande de résidence permanente très rapidement après notre arrivée à Montréal. Il ne faut pas oublier que notre Permis Vacances Travail (PVT) nous donne la possibilité de rester 2 ans dans le pays mais que le temps défile très vite et que c’est (vraiment) long pour obtenir la résidence permanente. C’est pour cela que ce voyage est différent des autres, nous avons fait le choix de travailler rapidement afin de commencer notre démarche de résidence permanente.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment se déroule une demande de résidence permanente au Canada, et plus précisément au Québec.

Il faut savoir qu’un résident permanent est une personne qui a immigré au Canada, mais qui n’est pas citoyen du pays. Ce statut de résident permanent vous permet de travailler et de vivre partout au Canada, en vous laissant aussi la possibilité de partir et de revenir facilement dans le pays.

Les résidents permanents ont les mêmes droits que les citoyens canadiens, à l’exception du droit de vote. Après quelques années sur le territoire, en tant que résident permanent, vous pouvez acquérir la citoyenneté canadienne.

La demande de résidence permanente est une démarche payante et très longue.

Il est important de différencier le Québec du reste du Canada, car ce ne sont pas les mêmes démarches pour obtenir la résidence permanente. Le Québec est la seule province qui choisit systématiquement ses migrants avant que ces derniers puissent faire une demande auprès du Canada.

Si vous résidez ou souhaitez résider au Québec, avant de pouvoir soumettre une demande de résidence permanente au Canada, il vous faudra donc obtenir le Certificat de Sélection du Québec (CSQ), qui s’obtient via l’une des deux manières ci-dessous :

  • Le Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés (basé sur un système de points)
  • Le Programme de l’Expérience Québécoise (il concerne les étudiants diplômés au Québec et les travailleurs qualifiés ayant acquis une expérience au Québec)

Si vous souhaitez résider dans une autre province que celle du Québec, il existe plusieurs solutions, dont notamment :

  • Entrée Express
  • Le Programme des Candidats des Provinces
  • Le parrainage

Souhaitant résider au Québec, nous avons fait notre demande de CSQ via le Programme de l’Expérience Québecoise (PEQ), puis nous avons ensuite pu soumettre notre demande de résidence permanente au Canada (souvent appelée l’étape du fédéral). Nous allons donc vous donner le plus de renseignements possibles et utiles sur cette démarche. Attention, il s’agit de notre situation, notre cas particulier, cela ne veut pas dire que ce sera la même chose pour vous!

La première étape : Le Certificat de Sélection du Québec (CSQ)

Le PEQ est un programme permettant d’obtenir le CSQ sans utiliser le système de points, de façon beaucoup plus rapide!

La particularité de ce programme est qu’il faut avoir l’intention de s’installer au Québec pour y travailler, mais surtout, il faut avoir occupé un travail qualifié à temps plein (minimum 30 heures par semaine) au moins 12 mois au cours des 24 derniers mois au Québec. Les emplois à temps partiel et comme travailleur autonome (indépendant), ne sont pas pris en compte. Sachez que cette période d’emploi peut avoir été réalisée chez un ou plusieurs employeurs au Québec, de façon continue ou non.

Vous devez aussi être en mesure de démontrer des connaissances en français. Un test de français n’est pas obligatoire si vous pouvez justifier d’un relevé de notes final qui atteste d’au moins trois années d’études secondaires (niveau collège) ou post-secondaires (niveau lycée) à temps plein.

Vous devez également disposer de ressources suffisantes pour subvenir à vos besoins pour une durée de 3 mois (environ 4000$ pour un couple sans enfants).

Il vous faut remplir le formulaire A0520IF de demande de sélection permanente – Programme de l’expérience québécoise (PEQ) – Travailleur étranger temporaire et rassembler les documents demandés. Attention, pour les relevés de notes et les diplômes, il faut que ce soit en copie certifiée conforme! Envoyez votre dossier complet par courrier à l’adresse indiquée sur le formulaire. Prenez bien le temps de vous relire car à la moindre erreur, votre dossier vous sera retourné et cela engendrera donc des délais de traitement supplémentaires.

Lorsque le ministère de l’immigration recevra votre dossier, il débitera votre carte bancaire du montant des frais requis et c’est seulement à ce moment que votre dossier sera étudié.

Les délais d’obtention du CSQ sont variables car cela dépend du nombre de dossiers que l’immigration doit traiter, de la période d’envoi de votre dossier mais aussi si vous n’avez fait aucune erreur! Certaines personnes reçoivent leur CSQ au bout d’une semaine (oui, c’est possible!) alors que pour d’autres c’est 1 mois, voire plus!

À titre d’information, à nous deux, nous avons dû payer environ 1000$ pour obtenir nos CSQ. Le tarif peut être amené à changer chaque année.

La deuxième étape : l’étape du fédéral

Pour gagner un peu plus de temps et pour une meilleure organisation, nous vous conseillons, une fois votre dossier de CSQ envoyé, de vous renseigner sur les différents documents qu’il vous faudra rassembler pour l’envoi de votre dossier au fédéral, afin de poursuivre votre demande de résidence permanente. En effet, on va vous demander notamment une copie de votre acte de naissance et un extrait de votre casier judiciaire, et ces documents, demandent un certain temps pour les recevoir.

Attention, vous devez attendre de recevoir votre CSQ pour envoyer votre dossier au fédéral!

Grâce à ce guide officiel de l’immigration, vous trouverez tous les renseignements et documents dont vous aurez besoin pour envoyer votre dossier au fédéral.

Une fois tous vos documents rassemblés (n’oubliez pas de vous relire plusieurs fois), vous devez envoyer votre dossier par la poste, comme indiqué sur le guide. Nous concernant, nous avons dans la foulée acquitté la totalité des frais demandés (2080$ pour deux) mais ne vous inquiétez pas, si vous ne pouvez pas payer le montant dans son intégralité, on vous le demandera plus tard, au moment de faire votre visite médicale. Cela vous laissera donc un peu de temps. Mais il est important d’avoir le montant nécessaire pour payer, sinon vous ne pourrez pas poursuivre votre demande.

Nous vous conseillons d’envoyer votre dossier en recommandé avec accusé de réception. Le traitement de votre demande sera effectif lorsque vous aurez reçu l’accusé de réception. Cela peut prendre beaucoup de temps. Par exemple pour nous, l’immigration a accusé réception de notre dossier deux mois et demi après que nous l’ayons envoyé!

Une fois que l’immigration accuse réception de votre dossier, il vous faudra créer un compte en ligne afin de relier votre dossier « papier » à votre profil en ligne. C’est vraiment très pratique (et simple à faire), car cela permet à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) de vous contacter via votre compte en ligne, au lieu d’attendre des jours, voire des semaines, pour recevoir un courrier de leur part via la poste!

Tout se fait via votre compte en ligne, IRCC communiquera avec vous si vous devez fournir d’autres éléments dont ils pourraient avoir besoin. Beaucoup de temps, vraiment beaucoup de temps vont s’écouler avant d’avoir des nouvelles de leur part. Rassurez-vous, c’est normal, car IRCC a énormément de dossiers à traiter et selon les périodes il peut y avoir plus de demandes. Cela prend donc du temps! Donc cela ne sert à rien de les contacter sans cesse, il faut prendre son mal en patience. Mais c’est vrai, l’attente est parfois difficile à gérer! Grâce à cette page du site de IRCC, vous pouvez savoir quel est le délai de traitement actuel pour une demande de résidence permanente. Au moment où nous écrivons cet article, il faut compter 15 à 17 mois, uniquement pour le fédéral, donc sans compter le délai pour l’obtention du CSQ.

Ne vous découragez pas, comme on dit, le jeu en vaut vraiment la chandelle!

À travers l’étude de votre dossier, ils pourront éventuellement vous demander de fournir à nouveau des extraits de vos casiers judiciaires, des photos d’identité ou bien encore de fournir vos empreintes digitales. Vous pourrez téléverser tous les documents demandés dans votre compte en ligne, il y a une section prévu à cet effet.

Vous allez notamment devoir passer une visite médicale, c’est obligatoire! Il vous faudra prendre un rendez-vous avec un médecin agrée par IRCC. Sur place, il vous faudra remplir un questionnaire sur votre état de santé actuelle et vos éventuels antécédents médicaux, mais aussi faire un test d’urine, une radio des poumons, une prise de sang et être ausculté par un médecin. Cela a pour but de savoir si vous représentez un danger pour la population (si vous êtes contagieux) et/ou si votre état de santé peut coûter cher au pays.

Et après? Nous sommes actuellement à cette étape-là! Nous avons passé notre visite médicale il y a presque 1 mois et attendons des nouvelles de IRCC.

Après nous être renseignés, nous savons que si notre visite médicale est validée, nous recevrons un courriel dans notre compte en ligne. Le fameux « Ready for visa » qui indique que notre demande de résidence permanente est bientôt terminée et que nous pourrons présenter quelques documents supplémentaires (hé oui, encore et toujours de la paperasse!). Quelques semaines plus tard, nous devrions recevoir la Confirmation de Résidence Permanente (CRP), puis ensuite, il nous faudra aller activer notre résidence permanente en faisant le tour du poteau (aller à la frontière et revenir au Canada). Enfin, nous recevrons notre carte de résidence permanente par la poste!

En soi, et selon notre avis, la demande de résidence permanente n’est pas compliquée. Il suffit de rassembler des documents, de remplir des formulaires et d’envoyer notre dossier. Nous n’avons aucune traduction de documents à faire car nous sommes français, et grâce à internet, il est assez rapide de demander des documents comme notre acte de naissance ou un extrait de casier judiciaire. Mais l’attente est difficile à gérer, quand vous n’avez pas de nouvelles pendant 14 mois vous vous posez un tas de questions! Il peut être difficile de ne pas savoir où en est le traitement de son dossier.

Récapitulatif de notre demande

  • 26 octobre 2017 : envoi de notre dossier de demande de CSQ
  • 4 décembre 2017 : obtention de nos CSQ
  • 4 décembre 2017 : paiement des frais pour notre demande de résidence permanente au fédéral
  • 6 décembre 2017 : envoi du dossier complet au fédéral
  • 8 décembre 2017 : IRRC a signé notre accusé de réception
  • 21 février 2018 : IRCC accuse réception de notre dossier et nous propose de le lier à notre profil en ligne
  • 14 janvier 2019 : IRCC nous demande de faire nos empreintes digitales et de leur fournir des justificatifs par rapport aux documents que nous avions envoyés en décembre 2017
  • 13 février 2019 : nous recevons un courriel d’IRCC qui nous invite à passer notre visite médicale
  • 7 mars 2019 : nous attentons la suite!

Entre toutes ces étapes, nous avons dû prolonger notre permis de travail afin de pouvoir continuer à vivre et à travailler à Montréal. Rien de bien compliqué, encore quelques documents à fournir et à payer des frais (510$ pour deux). Pour plus d’informations sur la prolongation d’un permis de travail, consultez ce guide de IRCC.

Nous espérons que cet article vous sera utile pour vos démarches!

Oui, la demande de résidence permanente est longue et parfois décourageante, mais cela vous permet de vivre et de travailler partout au Canada!

07 mars 2019
Photo de Maud
À propos de l'auteur : Maud

« Liberté, nature et dépassement de soi, sont les maîtres mots qui me définissent. À travers nos voyages, la citation "Il faut vivre ses rêves et non rêver sa vie" prend alors tout son sens. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi

Nos 10 plus belles escapades au Québec

Dès que la météo le permet et que nous avons la possibilité de louer une voiture, nous en profitons pour visiter les alentours, afin d'y faire...

L’hiver à Montréal

Nous sommes encore en hiver (c'est long) et pour nous, c'est déjà notre troisième hiver à Montréal! Alors on ne vas pas se mentir, ce n'est pas...