Canada

Notre premier mois à Montréal

Cela fait maintenant un peu plus de 1 mois que nous sommes arrivés au Canada, ou pour être plus précis, à Montréal, au Québec. Après plus de 2 ans à tenter notre chance pour obtenir le Permis Vacances Travail, et près de 10 ans pour ma part que je rêve d’aller au Canada, c’est enfin arrivé! Alors, retour sur nos premiers jours à Montréal.

Nous sommes partis de Paris via la compagnie Air Transat, une compagnie à bas coûts réputée par les pvtistes. Le site PVTistes.net propose une offre gratuite permettant d’embarquer avec 17kg de bagages en supplément des 23kg d’origine, soit 40kg! Après 6 mois de road-trip en Nouvelle-Zélande et 70 jours de randonnée sur le Chemin de Compostelle, à porter toutes nos affaires dans un sac à dos, 23kg étaient bien suffisants pour nous! Même s’il ne faut pas oublier qu’au Canada, l’hiver y est particulièrement froid, il faut donc emporter des affaires chaudes et volumineuses.

Le vol se fait très bien, en un peu moins de 8h. Avec Air Transat on oublie les couvertures et les repas sont assez lights, mais largement suffisants. Le confort est là, et nous enchainons 3 films à la suite. Le 3e film s’est terminé lorsque l’avion à posé les roues arrières pour atterrir : timing parfait!

Comme l’a précédemment indiqué Maud, nous avons choisi d’atterrir à Montréal et d’y rester les premiers temps, car nous avons la chance d’y avoir deux amies vivant sur place pouvant nous héberger quelques jours.

L’aéroport Pierre Elliot Trudeau de Montréal est assez grand, et voit débarquer chaque jour de très nombreux voyageurs venant du monde entier, avec une assez forte majorité de francophones! On patiente tranquillement dans la longue file d’attente avant la douane, puis c’est à notre tour. Je passe dans un premier temps. La douanière, bien sèche et autoritaire, me fait clairement comprendre que je n’ai strictement pas le droit de travailler sur le territoire Canadien du fait que je ne suis qu’un simple touriste. Elle est étonnée que je puisse partir en vacances pendant 6 mois sans travailler. Je lui indique que j’ai suffisamment d’économies puis elle me tamponne mon visa de touriste. Je pensais que ça allait être bien plus compliqué, d’autant plus que je n’ai pas acheté de billet de retour, mais finalement c’était assez simple et elle ne m’a même pas demandé de preuves de fonds!

Pour Maud, se fut un poil plus compliqué. Nous nous sommes mariés l’an dernier avant de partir en Nouvelle-Zélande. Son visa est obtenu avec son passeport de jeune fille, mais elle a tenu à porter mon nom au Canada et a donc fait refaire son passeport. Il est indiqué sur internet que ça ne pose pas de problème, il faut simplement vérifier à la douane que tout est correct pour ne pas avoir de problème. Devinez quoi? Tout n’était pas correct! Ils n’avaient pas prit en compte le changement de passeport et son visa est donc toujours avec l’ancien numéro. La douanière n’a rien voulu savoir, ça fait 10 ans qu’elle est là alors on ne va pas lui apprendre son métier… Et bien soit! Maud repart donc avec son visa à son nom de jeune fille.

On récupère nos valises et prenons la direction du centre ville. Là où l’on a vraiment remarqué qu’on était sur le continent nord américain, c’est lorsque nous avons vu les voitures de police. Des Mustangs! Vraiment rien à voir avec les Renaults qu’on a en France. C’est pas la même classe quoi 🙂

Après s’être levés à 4h du matin, heure française, on s’est couchés à plus de 23h heure canadienne. En d’autres termes, la journée fut plus que longue et on était claqués! Je m’entends encore ronfler…

Avec la fabuleuse efficacité de Maud, nous avons le lendemain eu le temps d’aller obtenir son numéro d’assurée sociale (NAS) qui permet de travailler, et pour lequel elle n’a pas eu de mal à l’obtenir, malgré un mauvais numéro de passeport. En plus de ça, elle a ouvert son compte en banque après avoir fait le tour de quelques banques, puis fait le transfert d’argent via Transfermate. Enfin, elle a souscrit à un abonnement téléphonique, là encore après avoir comparé les différentes offres disponibles sur le marché. On a même pu visiter un peu le centre ville. Oui oui! Quand je vous dis qu’elle est efficace…

On a profité du fait d’être en centre ville pour aller dans un Apple Store acheter le bloc de recharge de mon Mac, puisqu’il est différent de celui de la France. Le vendeur est parti un instant dans la réserve puis est revenu en me tendant un bloc de recharge neuf et en me disant « c’est gratuit, bienvenue au Canada » ! Le bloc vaut 25$ et Apple me l’offre? J’étais pas loin de prendre le vendeur dans mes bras!

Nous avions une petite appréhension avant de venir à Montréal car c’est une grande ville, ce que nous détestons, et nous préférons nettement la nature. Montréal reste une grande ville, mais il y a de la nature partout! De beaux et grands parcs. Des arbres et espaces verts dans pratiquement toutes les rues. Bref, on ne ressent pas le coté grande ville, triste et grise que l’on a l’habitude de voir. Ici, c’est une ville verte et dynamique tout en étant calme. Elle bouge, mais on ne s’y sent pas pressés, y a de l’espace, ça respire!

montreal

Certains quartiers résidentiels sont vraiment très beaux, avec leurs allées pleines d’arbres. Quoi que, ils sont peut-être pas tous comme ça, on ne sait pas encore bien tout de Montréal, puisqu’en à peine plus de 1 mois, on n’a pas vraiment eu le temps de parcourir cette immense ville! L’avantage de Montréal, c’est ses transports. Il est presque inutile d’avoir une voiture ici. De toute façon, même si à l’achat une voiture ne revient pas très chère, on doit chaque année payer son permis et l’assurance coûte excessivement chère. Du coup, un grand nombre de montréalais utilisent les transports en communs, notamment les différentes lignes de métros qui desservent très bien la ville.

L’une des deux amies, chez qui nous avons passé les premiers jours, habite le quartier de Villeray. Un quartier calme et recherché, car proche du centre ville en métro, et à proximité immédiate de nombreux services et commerces. On a donc commencer à regarder les annonces de logement sur internet, puis on en a visité 2 ou 3. L’un d’entre eux, un peu en périphérie du quartier, avait des rats et des punaises de lit un peu partout. Heureusement, un locataire nous a prévenu et nous avons décliné l’offre.

villeray
Dans le quartier de Villeray

C’est finalement en se baladant dans les rues du quartier que nous avons vu un panneau « à louer » et que nous avons trouvé notre logement! Un beau loft d’un peu plus de 50m2. Sans même avoir de travail, les propriétaires nous donnent leur accord pour emménager et nous signons le bail. Impensable quand on vient de France!

Dans la même journée, Maud a obtenu un entretien d’embauche pour un poste d’adjointe administrative dans un cabinet d’avocats en contrat permanent. Elle s’y présente en entrevue et a une plutôt bonne impression, mais l’entreprise s’est donnée jusqu’à la fin de la semaine pour continuer les entrevues pour le recrutement. Après être sortie, nous nous baladons non loin, le long d’un canal, lorsqu’elle reçoit un appel. C’est l’entreprise qui arrête là ses recherches de candidats et propose à Maud de l’embaucher. Youhouuuu! En seulement 4 jours après avoir commencé à chercher du travail, Maud à décroché un emploi permanent dans sa branche. En France, il lui avait fallu attendre plus de 1 an et demi pour obtenir un poste inférieur. Le Canada nous sourit!

Nos voisins sont très gentils et mignons, mais très petits : ce sont des écureuils! On a la chance de pouvoir les observer depuis chez nous, même en étant allongés dans le lit en regardant par la fenêtre. Hier, on a même vu un écureuil grimper avec un donut dans la gueule, il s’est mit à l’abri et l’a mangé petit à petit. C’est à ça qu’on reconnait un écureuil nord américain 🙂 À mon avis, il n’a pas pu l’enterrer comme ils font avec les glands celui-là! En fait, on voit des écureuils un peu partout dans la ville, preuve qu’il y a beaucoup d’espaces verts.

ecureuil

D’ailleurs, juste à coté du loft, on a un grand parc, où il est vraiment plaisant de s’y promener et où les écureuils sont vraiment partout! Encore plus proche de là où nous habitons, nous avons le marché Jean-Talon. Le plus grand marché couvert d’Amérique du Nord! Il est vraiment immense et on a envie de tout y acheter. De plus, les prix sont plus que raisonnables, alors pourquoi s’en priver? Il n’y a que des fruits et légumes et de la viande. Ici, pas de vente de vêtements ou de sacs à main. Tout autour du marché se trouve plusieurs petits commerces de qualité, comme Vrac en folie qui propose notamment un très large choix d’épices. Un autre commerce vend même de la ginger beer! La bière au gingembre que l’on a tant aimé en Nouvelle-Zélande!

Ici, les gens semblent ne pas avoir de problèmes. Ils en ont sûrement, comme tout le monde. Mais ils ne le montrent pas! Dans le métro, personne ne tire la gueule. Les gens semblent apaisés, détendus. En fait, ils sont tout simplement plus positifs! C’est de toute façon le sentiment que l’on ressent le plus ici. On a l’impression de pouvoir tout faire. Que tout est possible.

Il y a quelques temps on a fait une activité sympa avec des amis, nous sommes allés cueillir des pommes dans un verger. On a ramassé environ 3kg par personne et elles étaient vraiment délicieuses! Du coup, on a pu cuisiner de nombreuses pâtisseries!

pommes
En pleine cueillette de pommes 🙂

Ça ne fait pas longtemps que nous sommes ici, mais nous avons pu visiter beaucoup d’endroits sur Montréal et fait un bon nombre d’activités. Nous aimons beaucoup nous promener au Mont-Royal. Ce parc est vraiment très joli.

mont-royal
Le lac aux castors dans le très beau parc de Mont-Royal

Nous avons pu visiter le jardin botanique où s’est déroulé le magnifique festival des lumières. Grâce à une amie québécoise, nous avons « écouté » notre premier match de hockey. Oui, les québécois disent écouter la télévision et non regarder. Une fois les règles assimilées, il est fort intéressent et plaisant de regarder ce sport national.

jardin-botanique
Le jardin botanique de Montréal

Plus récemment, nous avons pu aussi nous relaxer dans un SPA. Il n’y a rien de plus agréable que d’être dans des bains chaud à 39° où la nature nous entoure. Ça fait beaucoup de bien! Vous l’avez bien compris, nous profitons un maximum de notre expérience ici. Pratiquement tous les jours nous avons quelque chose à faire ou à découvrir…

30 octobre 2016
Photo de Rémy
À propos de l'auteur : Rémy

« Passionné par la découverte de nouvelles choses, les grands espaces et la randonnée! C'est à l'autre bout du Monde, en Nouvelle-Zélande, que j'ai souhaité commencer à vivre de nouvelles aventures. Puis rapidement, d'autres aventures se sont suivies. »

Commentaires

  1. Ma fille vit à Montréal depuis 2 ans maintenant et est partie en tant que PVTiste mais attend maintenant ses papiers de résidente.
    Je comprends son intérêt pour ce pays (même si cela fait loin pour des visites 🙁 ) en ayant passé 2 semaines là-bas en septembre 2015 et en parcourant votre blog.

    bonne continuation !

    • On mettra prochainement le blog à jour car il s’est évidemment passé d’autres choses formidables! Montréal est vraiment une ville riche en possibilité! Et l’ambiance positive qui y règne est vraiment agréable au quotidien! Je souhaite à votre fille d’obtenir sa Résidence Permanente!

  2. J’ai découvert votre blog grâce à vos photos d’oiseaux de la Nouvelle-Zélande. Il est fort intéressant qu’ils soient bien identifiés et accompagnés de détails. J’ai fait une belle trouvaille! Et comme je suis Québécoise, les détails relatifs à votre voyage au Canada m’ont bien plu!

    • Bonjour Sylvie,

      Désolée pour la réponse très tardive et merci pour ton commentaire!

      Nous allons écrire d’autres articles sur notre vie au Québec, presque 2 ans et demi que nous y sommes installés donc nous pourrons raconter notre aventure!

Répondre à Catherine OLIVIER Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi

Des nouvelles de notre aventure au Québec

Il est vrai que ça fait un petit moment (en fait plus de deux ans) que nous n'avons pas écrit de nouveaux articles sur notre blog. Cela nous a...

Nos 10 plus belles escapades au Québec

Dès que la météo le permet et que nous avons la possibilité de louer une voiture, nous en profitons pour visiter les alentours, afin d'y faire...