Nouvelle-Zélande

15 jours chez une famille Néo-Zélandaise!

Après quelques jours passés à Whanganui, nous avons pris la direction de Masterson (à 1h20 de Wellington) chez nos hôtes de Workaway, que nous appellerons Annabelle et Hugues.

Quelques mots sur Workaway, le principe est simple : il s’agit d’un échange de services. Des personnes ont besoin d’aide pour l’entretien de leur maison, de leur jardin, de faire les courses ou bien encore de s’occuper des enfants, des animaux etc. En contrepartie, il est généralement proposé le gîte et le couvert.

Peinture de la maison des Workawayers
Peinture de la maison des Workawayers

Il a été convenu d’être dans cette famille de 2 enfants du 20 au 29 décembre. La liste des tâches n’a pas été vraiment définie, quelques travaux de construction et de jardinage sont demandés ainsi que de s’occuper des enfants et des animaux.

Nous avons été accueilli chaleureusement par tous les membres de la famille ainsi que par les deux gros labradors noirs. Nous avons pris possession de notre petite “maison” séparée où il y a une salle de bain avec douche et WC, une chambre avec lit double et un frigo rempli d’eau fraîche.

Rapidement, nous discutons de notre voyage, discussion un peu laborieuse au début par rapport à notre niveau d’anglais. Mais, Annabelle et Hugues ont pris le temps de parler doucement et surtout en articulant bien, ce qui nous a vraiment aidé à comprendre l’anglais. Nos échanges sont vraiment agréables et intéressants. Annabelle me propose de venir avec elle et sa fille à la messe de Noël pendant que les hommes s’occupent du barbecue pour le repas du soir. NDR : comme combustible, nous avons utilisé de vieilles vignes sèches, ça change du charbon nettement moins naturel!

Nos travaux ont été notamment les suivants : cuisine, peinture, s’occuper des chiens et des enfants, enlever les mauvaises herbes, s’occuper des poules, des poissons et des chiens. J’ai été ravie de cuisiner des tartes flambées en Nouvelle-Zélande!

Tous les matins et les soirs, nous cherchons les oeufs des poules et nous leur donnons à manger. Elles sont en liberté toute l’après-midi. Les oeufs sont vraiment délicieux et on a rarement vu des poules nous courir après lorsque c’était l’heure du repas!

Petite caresse pour de meilleurs oeufs :)
Petite caresse pour de meilleurs oeufs 🙂

Nous passons beaucoup de temps avec les enfants, de 6 et 4 ans (nous avons fêté l’anniversaire du plus jeune ensemble). Ils sont vraiment adorables et adorent jouer avec nous! Ils nous apprennent même l’anglais! Lorsqu’on ne comprend pas ce qu’ils disent, ils nous répètent avec d’autres mots ou plus lentement.

L’endroit est très paisible et relaxant. Cela fait du bien de se poser quelque part. Nous sommes très contents car c’est une première expérience Workaway, et elle est très réussie. Nous apprenons beaucoup de choses sur la région, sur les kiwis (nom donné aux habitants de Nouvelle-Zélande) et sur l’histoire du pays. Nos hôtes sont vraiment très gentils et généreux. Ils s’intéressent à nous, à notre vie et nous posent beaucoup de questions. Notre anglais s’améliore vite, nous comprenons la quasi totalité des conversations, c’est un peu plus difficile pour le parler mais notre vocabulaire s’enrichit de jours en jours.

Nous avons rencontré beaucoup d’amis d’Annabelle et Hugues, des gens tous aussi sympathiques. Notamment, la tante de Hugues qui a beaucoup voyagé en France et qui adore notre pays. Nous continuons d’échanger par email.

Notre premier Noël en Nouvelle-Zélande a donc été partagé avec nos hôtes et leurs enfants, ainsi que des couples d’amis. C’est assez perturbant de fêter Noël en été, en t-shirt sur une terrasse, mais ce fut très agréable de le partager avec nos hôtes!

Petite pause tendresse
Petite pause tendresse

Comme on avait envie de terminer le travail que l’on avait commencé et que tout se passait très bien, nous sommes restés avec eux jusqu’au 4 janvier.

Toutefois, du 31 décembre au 2 janvier, nous étions tous de repos car nous sommes partis camper aux environs de Tora, au sud de l’île du Nord, un lieu coupé du reste du Monde mais tellement beau et sauvage! Nous avons campé dans l’un des immenses champs appartenant à un couple d’amis de nos hôtes. En quelques chiffres : 2 très grosses tentes, 1 caravane, 1 véhicule aménagé (le nôtre), 1 immense maison, 11 adultes, 12 enfants, 6 chiens et 0 sandfly (ouf)! Au programme de ce séjour, barbecues, dégustation de pauas fumés pêchés et préparés par Hugues (où l’on retire les 2 dents de ce coquillage de mer, et dont le goût n’est pas particulièrement appétissant), parties de criquet, plongée pour les plus courageux car l’eau est très froide, kayak de mer et partie de cache-cache avec les 12 enfants (ils nous cherchent encore…)! Le passage à la nouvelle année s’est déroulé à merveille!

Tora

Au-delà d’être hébergé, nous avons eu vraiment la sensation d’avoir bien aidé et soulagé nos hôtes par notre travail effectué. Mais surtout, nous avons vraiment partagé des choses avec eux.

Encore de très bons souvenirs en Nouvelle-Zélande.

07 janvier 2016
Photo de Maud
À propos de l'auteur : Maud

« Liberté, nature et dépassement de soi, sont les maîtres mots qui me définissent. À travers nos voyages, la citation "Il faut vivre ses rêves et non rêver sa vie" prend alors tout son sens. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi

Nos 3 premières semaines en Nouvelle-Zélande

À notre arrivée à l'aéroport d'Auckland, et sous les conseils de notre hôte Max, nous avons pris le Super Shuttle pour rejoindre sa maison, dans...

Kaikoura : à la rencontre de la faune marine!

Nous avons continué de parcourir l’île du Sud en allant à Kaikoura, célèbre ville pour ses activités nautiques et sa seafood. Sur le chemin,...